Version imprimable print

Comme nous l'avions exposé dans notre dernier communiqué, nous avons pu faire un point avec nos fournisseurs d'ovoproduits.
Nous pouvons donc désormais nous positionner sur l'échéance de 2025 à ne plus distribuer d'ovoproduits issus d'élevage en cage.